jeudi 03 novembre

the sourya story

jeudi 3 novembrethe sarah farcet institute présente :sourya Mon Sourya bien aimé Ils ne sont pas nés en Angleterre, n'ont pas 20 ans. Ils ne se sont pas rencontrés dans une cave, n'ont jamais fréquenté une école d'art. Mais au fond leur histoire, les bidouillages sur les bancs de l'école, les premières notes apprises et la vague des pré-pubères qui excitent les vieux punks… We don't care !… Car Sourya, du prénom de leur guitariste-compositeur-interprète, se vit au présent. À les voir sur scène, des spasmes vous traversent le... [Lire la suite]
Posté par danieldauxerre à 15:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 01 septembre

sarah farcet

jeudi 1er septembrethe sarah farcet institute présente :à l'est du paradis(east of paradise)Ultime volet de la trilogie qui ramène Lech Kowalski à ses origines, À l'est du paradis est sans doute le plus intime et le plus underground des films du cinéaste. Après Boot factory (2000), contant le destin de cordonniers punks de Cracovie, et On the Hiltler's highway (2003), rencontre avec les marginaux qui errent sur la route polonaise créée par le dictateur, Lech Kowalski creuse sous sa propre biographie. La source : sa mère, sujet de la... [Lire la suite]
Posté par danieldauxerre à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 01 septembre

sarah farcet

jeudi 1er septembrethe sarah farcet institute présente :à l'est du paradis2ème partieUne seconde partie qui tranche soudain avec les confidences de la mère, débutant sur des photographies de New York, un Eden atteint par le cinéaste à l'âge de 18 ans. Où il revisite son travail, ses intentions, sa manière de penser, de (sur)vivre. Des images extraites de ses précédents films et de leurs rushs inexploités (Walter and Cutie, Gringo, D.O.A. etc.) se succèdent tandis que Lech Kowalski réfléchit à voix haute : ses débuts dans l'industrie... [Lire la suite]
Posté par danieldauxerre à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 11 juillet

sarah farcet

lundi 11 juilletthe sarah farcet institute présente :anarchy in the L.K.Cinéaste des hors-la-loi, de ceux qui ne peuvent, ne veulent s'intégrer, de ceux qui ont pris la tangente ou choisi l'alternative, Lech Kowalski ne se soumet à aucun ordre, si ce n'est au devenir. Non pas qu'il soit  un partisan inconditionnel du chaos, plutôt un allergique à toute forme de principe premier. Fidèle aux enseignements de son idole, la cinéaste indépendante américaine Shirley Clarke, il se refuse à tout ordre narratif linéaire qui voudrait qu'un... [Lire la suite]
Posté par danieldauxerre à 13:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 11 juillet

sarah farcet

lundi 11 juilletthe sarah farcet institute présente :lech kowalski - finLes films de Lech Kowalski ne se réclament en effet d'aucune valeur "humaniste" : les jugements transcendants issus de la loi étatique et de la morale sont systématiquement ignorés, les sentiments de culpabilité et de bonne conscience rejetés.  Les personnages qui peuplent ses films ne sont jamais soumis au jugement dernier si ce n'est la mort… La liberté semble à ce prix. Quant à l'éthique du cinéma documentaire, Lech Kowalski prend la liberté de... [Lire la suite]
Posté par danieldauxerre à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]